Site web Rémy Kurowski - 2018/05/26 - Homélie - Trinité

2018/05/26 - Homélie - Trinité

attention open in a new window ImprimerE-mail

La fête de la Sainte Trinité, fête de la foi en Dieu de chrétiens. 

Cette fête est placée après la période de Pâques marquée par les apparitions du Ressuscité et le don de l’Esprit Saint.  

Dieu se révèle progressivement. Il applique une pédagogie que nous découvrons dans la Bible et dans notre vie.


1° Dans la Bible
nous découvrons d’abord Dieu qui se révèle à Abraham et à Moise, il fait alliance avec eux et le peuple qu’ils conduisent. Il leur donne la Loi comme signe de sa présence toujours active. 

Il se manifeste  donc d’abord comme  un Dieu présent auprès de son peuple. Il s’intéresse à son sort, il lui parle, il l’accompagne.  

Comme un Père, il le guide et conduit son peuple sur le chemin de la vie et de bonheur.  Et c’est déjà quelque chose d’inattendu, nouveau, surprenant. 

Car jusqu’à lors les divinités dans l’entourage du Peuple d’Israël pouvaient être présentes dans la vie sur terre. 

Mais de façon souvent capricieuse (le fameux fromage français, Le caprice des dieux le dit à sa façon). 

Elles s’intéressaient surtout à elles-mêmes et les humains sur terre pouvaient vite devenir otages de leurs caprices. 

La première lecture nous en donne un aperçu de cette présence divine. 

"Est-il un peuple qui ait entendu comme toi (Israël) la voix de Dieu parlant du milieu du feu et qui soit resté en vie ? Est-il un Dieu qui ait entrepris de se choisir une nation ?

Il se révèle comme un Père. 

La deuxième lecture nous résume la suite.

Il nous a envoyé son Fils pour faire de nous des fils dans le Fils. 

Une fois son Fils reparti au ciel, Dieu le Père avec son Fils envoient l’Esprit. 

Avec la fête de la Pentecôte la révélation de la Trinité est terminée. 


2° Désormais il y a à en vivre. 

Dans l’évangile Jésus nous  envoie en mission, qui se résume par ces paroles allez baptiser au nom…. D’un Dieu Trinité révélé dans notre vie personnelle et en tant que membre de son peuple, peuple de la nouvelle alliance, accomplie en Jésus Christ. 

Nous, fils dans le fils, membres de ce nouveau peuple Eglise qui est à Dieu,  nous sommes donc libres de lui dire « que ta volonté soit faite ». 

Nous sommes tous envoyés en mission pour annoncer ce Dieu d’amour aux autres. Allez de tous les peuples, faites de disciples,  baptisez-les… Un geste de l’eau et les paroles, si ceci est déconnectés de la foi et donc de la source qu’est Dieu, ceci est dérisoire. 

Mais, même accompli de façon la moins festive, en urgence, il prend tout son sens. Comme dans le cas de baptême de petit Lucas à l’hôpital dimanche dernier. Baptême prend tout son sens  car ouvre à la vie éternelle marquée par une telle présence d’un Dieu d’amour qui se révèle en nous par étapes. Dieu qui nous sauve. Est-ce que je me sens sauvé par Dieu d’amour, par son amour, trinité sainte ? 

Car nous avons découvert qu’elle est bonne pour nous.


3° Mais pour aller il faut savoir avec quoi, donc au nom de qui !

Jésus nous envoi en disciple, non séparé les uns des autres, mais en tant que membre de son corps de son Eglise. 

Et nous sommes ses disciples  déjà en venant à la messe, en la préparant, en l’animant, en écoutant la Parole de Dieu qui nous parle toujours, en faisant renforcer notre volonté de croire, en priant les uns pour les autres. 

La messe est ce rassemblement du peuple de Dieu qui se laisse guider. La liturgie, transformation du peuple, par Dieu. 


4° Qu’est-ce qui est à transformer dans ma vie ? 

A la messe nous sommes : Rassemblés au nom du Christ sauveur (debout et assis)

Transformés par l’Esprit Saint pour recevoir la vie divine (débout et à genoux) Envoyés pour en rayonner (debout, en marchant). 

Est-ce que à la fin de la messe je me sens différent ? Mieux, plus proche de cet amour dont je me suis laissé irradier ? Est-ce que cela m'aide à affronter la vie: déménagement, nouvelle école nouveau métier, coup dur etc..? 

 Est-ce que en venant à la messe je le sens enveloppé de cet amour divin?

 Les servants d’autel qui aujourd’hui animent la messe dans son ensemble et vivent des étapes de leur progression,  nous aident à leur façon à être membres de ce peuple qui écoute la voix du Seigneur et le suivra une fois chacun sorti de la chapelle. 

Car si le rassemblement dominical est essentiel pour la vie de la foi chrétienne, il n’est pas pour autant suffisant pour dire que l’on est chrétien et donc témoin de la Saint trinité. Amen