Site web Rémy Kurowski - 2014/11/24 - Méditation personnelle - Vitrail

2014/11/24 - Méditation personnelle - Vitrail

attention open in a new window ImprimerE-mail

Le vitrail, le trait noir et  la lumière


Le trait noir sur la surface blanche absorbe la chaleur de la lumière qui s’y dépose, alors que le blanc la reflète et fait passer la lumière sans chauffer le verre du vitrail.

C’est une parabole de la vie spirituelle. Le baptême donne de la lumière, mais attention aux traits noirs qui provoquent la surchauffe. Le baptême fait entrer la lumière avec de l’eau fraîche et ainsi nettoie tout et permet de voir par contraste ce qui est de la grâce agissante et ce qui lui résiste encore. La grâce fait passer la lumière sans surchauffe. Alors que ce qui lui résiste provoque  le conflit de température et affaiblit l’ensemble.

 C’est un peu comme dans un corps vivant, le nôtre par exemple, sans pré-réchauffement physique le corps résiste à l’effort qu’il ne peut pas toujours assumer avec facilité. Pour la vie de l’âme c’est par analogie très semblable. Toutes ses résistances provoquent donc des inflammations physiques  et/ou spirituelles, plus ou moins étendues et plus ou moins durables. Quand ce ne sont pas des claquages de muscles qui brusquement lâchent et empêchent d’avancer. Il ne faut pas s’étonner que dans ces conditions on n’avance pas beaucoup, alors que l’on continue à souffrir sans comprendre pourquoi. Et même si par bonheur on avait fait un bon diagnostic, si cela n’est pas relayé par la bonne volonté d’agir pour s’en sortir, cela ne s’améliorera pas. Et souvent dans ce manque de volonté il y a comme un poids de la mentalité ambiante dans laquelle nous sommes plongés et qui ne nous aide pas vraiment à faire activer la bonne et juste volonté d’agir pour nous en sortir.

Mais la grâce qui peut tout agit aussi à sa façon, presque à notre insu, juste avec notre consentement, juste à un moment donné, dans un moment de faiblesse de notre part lorsque nous avons baissé notre garde et sorti de nous un soupir adressé à un quelconque ciel pour nous venir en aide. Car en effet la grâce qui peut tout agit dans le secret et Dieu, qui ne désire que notre vie pleine de sa vie, voit dans le secret et cela suffit pour être un beau vitrail qui transmet la lumière.