Site web Rémy Kurowski - 2015/10/10 - Méditation personnelle - Quand je les oublie

2015/10/10 - Méditation personnelle - Quand je les oublie

attention open in a new window ImprimerE-mail

Quand je les oublie, je ne les lâche pas,

Je cherche à les retrouver

Et leur laisse le temps

Nécessaire pour les avoir à nouveau,

 sur le trajet qui va de l’oubli

À la présence consciente,

 Je les invite à me rejoindre

Ou plutôt à rejoindre ma conscience

Car ils sont déjà chez moi,

En moi nous sommes des familiers, des intimes,

Eux et moi, moi et eux,

Nous ne faisons  qu’un


Mais parfois si dépareillés,

 Par la mauvaise mémoire,

Ou plus exactement la  mémoire de l’oubli

 Et non pas celle qui consiste à se souvenir,

Elle est sollicitée avec une belle et bonne insistance ;

Et cela finit toujours par venir

Et je les accueille avec joie

Comme une évidence de leur présence.


Depuis leur naissance en moi,

Où ils ont pris souche

Et avec qui je couche

Pour en faire ensemble

Le lit de tout ce qui vit,

Alors que parfois

Je suis forcé de constater

Que ci-gît un mort

Qui ne bouge plus

Qui n’a pas de nom,

Ni consistance propre,

Juste une impression

 D’avoir existé,


Mais  finalement tout redevient normal

Leur présence nommée

Et  mon intuition confirmée


À deux nous sommes forts,

Car d’un oubli passager

Je les ressuscite,

Les mots  qui vont et qui viennent,

Finalement n’en font qu’à leur tête.