Site web Rémy Kurowski - 2016/03 - Méditation personnelle - Mariage

2016/03 - Méditation personnelle - Mariage

attention open in a new window ImprimerE-mail

Le mariage est un point de départ pour vivre du mariage. On se marie tous les jours. Pour vivre sous un arc, celui du ciel.  La réserve de l'arc-en-ciel s'étire chaque jour et permet de regarder dans son spectre toute la vie du couple.


Regarder le mariage dans un caléidoscope ne dure qu'un temps, le temps de la construction sous l'emprise du sentiment amoureux. Après, il va falloir apprendre à le regarder, et surtout à en vivre, par le prisme de l'amour fidèle de Dieu pour les époux qui permet de voir la vie ainsi engagée à la lumière des couleurs de l'arc-en-ciel. Arc-en-ciel, promesse et outil de travail quotidien. Symbole et réalité vécue. Attitude générale traduite dans les faits concrets. Aspiration et respiration. Inspiration et force pour agir.


Le mirage d'une vie harmonieuse comme la géométrie des formes du caléidoscope cède alors, forcément, la place à l'exigence d'une vie ouverte à l'action d'un arc-en-ciel. Si l'on sait l'accueillir, l’arc en question est en prise directe et totale avec le réel.


Et le caléidoscope si besoin s’en ressent, servira pour s'émerveiller devant ce possible beau, mais illusoire afin de le laisser au profit du prisme de l'arc-en-ciel. Car l’un fait miroiter la diversité dans l’harmonie idyllique et l’autre renvoie à la diversité dans la plénitude. Et la plénitude suppose le passage par toutes les couleurs. Mariage en blanc ou en rouge, c’est comme la veuve noire qui se mettrait au vert de son deuil. Il leur manquerait l’essentiel, le goût de toute la vie. Et cela prend du temps, temps de patiente maturation. Jusqu’à la stature du Christ en eux. Mais cela reste caché dans les Ecritures et seulement révélé au fur et à mesure de la marche  de pair avec lui.