Site web Rémy Kurowski - 2017/03 - Méditation personnelle - Pitié

2017/03 - Méditation personnelle - Pitié

attention open in a new window ImprimerE-mail

Ne pleurez pas sur moi... (Lc 23,28)


Les pleurs sont l’expression de la pitié. C’est la sensibilité à la situation de l’autre qui engendre la pitié. La pitié agit concrètement  à la fois en se penchant sur le souffrant et  en pleurant. Les femmes de Golgotha si elles avaient compris le sens  de la souffrance du Christ, elles auraient pleuré sur elles-mêmes et leurs enfants. La pitié est une secousse affective qui nait devant le constat de la misère de l’autre. En principe, quelqu’un qui est mu par une telle pitié, ne se pose pas la question de savoir si la misère qui se laisse voir est réelle ou pas. Il raisonne de façon suivante : ceux qui aident ne se trompent jamais. Se trompent éventuellement seulement ceux qui en ‘bénéficient’.