Site web Rémy Kurowski - 2017/06/17 - Méditation personnelle - Métal-hic

2017/06/17 - Méditation personnelle - Métal-hic

attention open in a new window ImprimerE-mail

Je préfère porter du métal sur moi plutôt  que de l'avoir en moi.

Je préfère m’en enrober plutôt que de l'absorber sans pouvoir le résorber.


Je suis un métal-hic


Qui crie et tique pour dire d'une voix de velours je m'enroule dans du lourd.

Qui a du poids  et de la matière pour peser lourd dans  les gouttières de vieilles manières de notre civilisation, 

Que nous laissons tomber dans son vieux caleçon de l'âge de pierre et de fer. 


Je suis un métal hic


Et je m'en accommode de façon fantastique pour paraître tantôt frustre, tantôt sympathique, venu d'un âge sans âge que j'envisage sans visage je ne sais plus en vue de quel  carnage


Je suis un métal-hic


Crotte de bique à bicyclette bien tactique

Je m'envole et m'emporte

Et soulève toute une cohorte 

D'insatisfaits du système 

Changeant de paradigme et de théorème 

Sans trop savoir à quoi cela nous amène 

Pour échouer sur quelle arène


De combat  à mort pour la vie


Méta Hic