Site web Rémy Kurowski - 2017/10/02 - Méditation personnelle - Amour pressé

2017/10/02 - Méditation personnelle - Amour pressé

attention open in a new window ImprimerE-mail

Si l'amour était impatient et passion? Êtes-vous dans cet amour pressé?

Comme le jus d'orange ou d'autres fruits? Où êtes-vous dans cet amour pressé en mangeant la fleur sans connaître le fruit. Dans le premier cas, vous semblez manger du fruit sans amour, amour qu'avait alors connu la fleur. Dans le second, vous semblez manger l'amour sans vous soucier de son lendemain. Où que vous soyez, votre amour est à fleur de peau et, que vous le vouliez ou pas, vous en goûterez les fruits. Certes, vous ne goûterez pas à tous les fruits comme vous auriez espéré. Il y en a qui sont doux et d'autres amers. Mais vous goûterez à tous les fruits d'où qu'ils viennent, des fruits ou seulement de la fleur. Si les fruits viennent  directement et immédiatement de la fleur, c'est que ces fruits sont là en devenir. Le miel qui s'en mêle vient déjà des amours butineuses. Si les fruits viennent dans l'ordre naturel des choses comme le résultat d'une patiente attente, c’est que, entre-temps, votre amour a grandi et porte doublement du fruit. Car la fleur qui connaît l'amour, c'est déjà de l'amour. Et si elle ne porte pas de fruit visible et constatable, elle crie le désir d'en porter. Il y a toujours  à offrir du fruit. L'amour ne s'achète pas, même à bas prix, il s'offre avec ce qu'il a, avec l'appel à porter du fruit à l'infini. Pour cela il faut des fleurs qui s'exposent au vent. Et au battement des ailes.