Site web Rémy Kurowski - 2017/10/11 - Méditation personnelle - Décompte macabre.

2017/10/11 - Méditation personnelle - Décompte macabre.

attention open in a new window ImprimerE-mail

Il y avait une fille qui voulait grandir. Comme toutes les filles du monde. 

Mais, elle, c'était pour grandir chez elle.

Sans sortir dehors, toute en elle.

Un matin, au réveil, elle dit à sa mère:

Je voudrais grandir sans sortir d'ici.

D'accord, dit la mère, contente déjà pour cela.

Mais tu vas m'aider à grandir chez moi.

Tu pourras compter sur moi, mère assure.


Le temps passe, rien ne change sauf que

La fille grandit en elle, 

Tout s'allonge en elle, s'élargit.

Et finit par prendre du poids.

Maman, est-ce que j'ai déjà grandi en moi?

Oui, ma fille, tu es très belle comme cela.


Les années passent,

La fille devient une jeune femme. 

Bien sous tous les rapports. 

Pour la mère sa fille a déjà bien grandi en elle.

Maintenant, se dit-elle, il est temps de la voir voler de ses propres ailes. 


Mais la fille ne l'entend pas de cette oreille.

Elle veut être juste belle en elle.

La mère ne comprend pas et va au loin.

La fille se prend à  rêver d'une belle vie.

Toujours en compagnie de quelqu'un.

Cette fois-ci ce sera son mari et ses trois fils unis.


Les années passent, et la fille-épouse-mère continue à rêver d'être belle en elle.

Les complices de sa vie sont à ses côtés. 

Elle n'aura qu'à rêver à sa propreté. 

Aux contours de la beauté infinie.

Celle qu'encore personne ne lui a fait découvrir.

Celle que les hirondelles, pour casser le monde de leur poussin, annoncent.  

Pour lui permettre de sortir de l'intérieur.