deuil - EasyTagCloud

7 items tagged "deuil"

Résultats 1 à 7 sur 7

2008/05/07 - Méditation personnelle - Bernard Thiebault

Category: Partages spirituels livrés par le Père Rémy
Créé le mercredi 7 mai 2008 15:01


Bernard !

La véhémence de ta présence nous laisse dans l’opulence de souvenirs
Souvenirs qui  sont comme des gardiens du trésor du temple,
Temple de la vie, de ta vie et de la vie de Dieu
Rien n’y est fade, rien n’y est niais, tout y est.

Et la vie de la foi et la foi en la vie
La confiance qui ne déçoit  pas,
Et la vigilance qui  impose
Du respect et des paroles pour les dire.

Tout les deux vous étiez comme Anne et Siméon
A soupirer après le messie à venir
Pour l’accueillir dans la totalité de vos vies,
Lui que vous accueilliez dans chaque Eucharistie.

« Ô doux Jésus » sortait de votre bouche qui s’apprêtait à l’accueillir,
Et des « je t’aime » soupiraient comme les autres aspirent
Après une longue attente de  ce je ne sais quoi de l’accomplissement.
Dans votre grand âge vous n’étiez en rien le vieillissement.

Vous êtes la preuve évidente que l’esprit ne vieillit pas,
Il mûrit comme du bon vin déposé dans les fûts,
Avant que ceux-ci n’éclatent en répandant
son jus qui était et qui n’est plus.

Quel gâchis, il y en a tant et tant
Qui confondent mortier avec bourbier ;
Lui, jamais mortifère, ne s’empresse pas
D’être dans la boue, par terre.

Bernard

Un jour, un lundi de Pentecôte devant l’église de Groslay avec le P. Georges Szozda, tous les quatre nous prenions le temps de printemps, le temps de la rencontre, temps offert.
Vous étiez dans le soupire de la foi, vous languissiez après l’éternité bienheureuse,
Celle que vous espériez, tout aussi donnée que promise.

Quelques années plus tard vous avez écrit un texte sur ce qu’est la vie éternelle pour vous
Pour la Toussaint pour tous les saints et pour nous

Vous étiez la vie éternelle ambulante sur terre,
Maintenant  nous vous y confions
Par amour du ciel !

2008/01/15 - Méditation personnelle - Jean Malewicz

Category: Partages spirituels livrés par le Père Rémy
Créé le mardi 15 janvier 2008 14:46


Jean !

Qui suis-je pour t’écrire dans cette ambiance morose et terne
La vie si souvent nous floue et berne
Qui suis-je pour t’écrire une lettre pour te voir partir.

Ni les cieux ni les terres
Ni les voyages ni le coffrage
Ni nostalgie ni antalgie
Ne valent ce que vaut la vie

Dans les coups d’éclat de colère
-Tu voulais qu’elle n’ait rien de sainte-,
dans tes prises de paroles à l’emporte pièce,
tu voulais que la Tunique soit recousue

Ils te reconnaîtront chez toi maintenant
Là haut, plus haut  que les cimes d’audace

Ils te reconnaîtront, car tu voulais être
Un vrai sans apparence, un solide sans être piètre

Ils chantent ils te recueillent
Nous chantons, mais sans pareil.
Ils portent au loin ta vie
Nous suivons ton corps dans un cercueil.

Ton corps mort, ta vie vit
La folle, la vieille nous poursuit

2007/09/25 - Méditation personnelle - PAUL Thielin

Category: Partages spirituels livrés par le Père Rémy
Créé le mardi 25 septembre 2007 14:44

Paul !
Aujourd’hui nous allons porter
Au loin le regard posé sur ton cercueil

Aujourd’hui en signe de tes luttes
Acharnées contre tous les enfers
Nous allons porter ton corps et
Faire reposer en terre

Aujourd’hui du haut des cieux
Chante le chœur bien céleste
Pour t’accueillir ce qui en toi
Pour les autres, pour Dieu
Encore reste

Ta hanche déhanchée
Ta lutte de nuit et de jour
Ton futur serré dans les dents
Et ton cœur incéré dans la vie

Qui ne trompe pas
Jacob est ton cousin lointain
Et sont frères sans toit ni voix.

2007/08/09 - Méditation personnelle - Déclain du jour

Category: Partages spirituels livrés par le Père Rémy
Créé le jeudi 9 août 2007 14:23

Jean-Marie Lustiger

Si tu savais le don de Dieu, Jean-Marie
Pour toi pour nous pour les autres

Si tu savais combien de fois
Tu étais le transmetteur de ce don
De ces dons multiples
Que Dieu a entreposé en toi

Si tu savais à quel point
Ce serait difficile de transmettre
Ce qui se loge au creux du destin
Destin qui n’a que du creux pour se réaliser

Si tu savais jusqu’où te conduiraient ta force et ta foi
Ta confiance et ta certitude
Dors en paix ce n’est pas la conscience qui sauve
Mais bel et bien Dieu par la foi.

Plus de calvaire
Plus de croix
Plus de vie
ICI-BAS

2007/08/09 - Méditation personnelle - DESTIN DU JOUR II

Category: Partages spirituels livrés par le Père Rémy
Créé le mercredi 1 août 2007 14:27

Venu apporter le glaive
Venu séparer l’homme de son père
Venu arracher et perdre
Venu enraciner et retrouver
Venu hier et aujourd’hui
Venu sans prévenir
Alors que tout fut prêt
Venu sans souffrir
Atermoiement du destin venu le soir

Pour partir en plein jour

2007/06/10 - Méditation personnelle - Weiss Krystyna

Category: Partages spirituels livrés par le Père Rémy
Créé le dimanche 10 juin 2007 13:49

Ma prière va vers toi Seigneur Dieu, Yahwé de la Loi bienveillante et des paroles de Vie. Vers toi va ma prière, Seigneur, car vers toi va Krystyna et toute sa vie.

Béni sois-tu, Seigneur, pour tout le bien qu’elle a su accueillir et fructifier. Beni sois- tu, Seigneur, pour tous les pardons qu’elle a pu donner et recevoir.

Aujourd’hui pour elle nous te disons « Bonjour » car tu es là et à elle nous nous disons « au revoir » car nous seront là-bas dans la paix et avec Toi, Seigneur notre Dieu, nous lui disons notre adieu.

2005/04/08 - Méditation personnelle - TOTUS TUUS !

Category: Partages spirituels livrés par le Père Rémy
Créé le vendredi 8 avril 2005 08:27

La mise en bière,
La mise en terre,

Le pape est mis dans les cœurs de ses fidèles
Croyants en Dieu ou pas
Ses fidèles qui ont mis foi en ses paroles,
Ceux qui l’ont vu et qui l‘ont cru.

Les cœurs de ses fidèles
Etaient dans le sien
Les autres aussi, mais là, je n’en dis rien de plus.

Son coeur était dans le paradis de la rencontre
Son coeur était traîné dans les uranides de la souffrance.
Son cœur était en entier ici et en entier là-haut
Donné et offert à l’humanité dans la foi.

Aujourd’hui l’Eternel l’accueille
Et le plonge tout entiers dans son amour
Il le plonge et lui chuchote à l’oreille

TOTUS TUUS, TOTUS TUUS !
Tout à Toi, Tout à Toi !

Désormais ni le pape, ni Marie, ni le cortège de tous les saints,
Désormais ce qui semblait une mise en terre,
N’est qu’une formidable descente de la Croix.
C’est qui suit c’est la Piéta.
Totus tuus !
Par trois fois.

EasyTagCloud v2.4 Free