Site web Rémy Kurowski - 2016/02/06 - Méditation personnelle - Chemin

2016/02/06 - Méditation personnelle - Chemin

attention open in a new window ImprimerE-mail

Le seul chemin qui mène à Dieu c'est celui qui passe par le péché et la souffrance. Le péché est à comprendre au sens générique de l'empêchement pour accéder à Dieu, donc bien supérieur à la dimension morale de la liberté mal employée, mais intégrant la notion de péché originel.  Quant à la souffrance elle est trop liée au mystère de la rédemption pour en tirer des sens sans en faire des contresens. Car les deux aboutissent à la mort. La mort comme héritière malheureuse des promesses divines, neutralise  de telles promesses et empêche l'homme d'accéder à la promesse que Dieu lui a donnée, celle d’une vie éternelle. Le combat à mort s'instaure donc et dure toute une vie.
Il est grand le mystère de la sainteté de Dieu, plus grand encore celui de sa miséricorde. Et tout n’est rien par rapport à ce qu'il est dans la totalité de son mystère  insondable.