Site web Rémy Kurowski - 2017/11/03 - Méditation personnelle - Décompte macabre

2017/11/03 - Méditation personnelle - Décompte macabre

attention open in a new window ImprimerE-mail

Le vieillard se laissa  glisser de sa chaise où de toute manière  il avait était mal assis. Ses jambes s'allongeaient bien loin de la tête et des bras. Il n'était pas étalé par terre, juste entre la chaise, bien que basse mais encore trop haute, et la terre en bas mais pas encore totalement à sa portée.  Les fesses finalement par terre, il est maintenant plus familier de la terre que tout à l'heure. Il finira par oublier l'utilité de la chaise, elle aussi par terre. Les deux renversés gisant dans un désordre que la nature des choses impose. La chaise bien que renversée reste basse. Alors que le vieillard bien que par terre n'est pas encore totalement allongé sur elle. Dans un désordre, la chaise et le vieillard immobiles cherchent un corps à corps avec leurs désaccords futiles.