Site web Rémy Kurowski - 2018/01/17 - Méditation personnelle - Arbres qui ont l'air des saucissons mal ficelés

2018/01/17 - Méditation personnelle - Arbres qui ont l'air des saucissons mal ficelés

attention open in a new window ImprimerE-mail

Les pétales de fleurs grands d'un mètre de diamètre qui de loin ressemblent aux sacs de plastique jetés par le vent dans les arbres.
Les animaux sauvages tels des loups dans la peau des sangliers qui dans la nuit rôdent et vous scrutent d'un oeil attentif.
Joliment bariolés, les serpents glissants sur la surface mouillée par la pluie et leur désir d'aller à la rencontre. 
Sans parler de toutes les araignées et autres insectes que l'on traite avec répulsion.
La jungle au milieu de la ville et la ville au milieu de la jungle. Le tropique de la finance au zénith. Mais c'est dans la nuit que les comptes se font en toute vérité, celle de l'ivresse et de son réveil. 
Bienvenue à Hong Kong qui survit et hommage aux hongkongais dont la résilience, sans vouloir donner des leçons à  qui que ce soit, en donne à souhait à qui le veut, pas comme une claque, mais comme une tape sur l'épaule l'air de dire : tu es le bienvenu dans notre jungle où il y a boire et à manger. Et même à vivre ensemble.